Mon parcours

« Je viens de cette âme qui est à l’origine de toutes les âmes.
Je suis de cette ville qui est la ville de ceux qui sont sans ville. Le chemin de cette ville n’a pas de fin.
Va, perds tout ce que tu as, c’est cela qui est le tout. »

Djalal ûd Din Rûmî

Thérapeute psycho-corporelle, transpersonnelle, art-thérapeute, danse-thérapeute et derviche tourneur, j’ai plus de 20 ans d’expérience professionnelle en groupe et en individuel. Mon expérience vient aussi de nombreux voyages, pèlerinages, retraites et formations, et mon engagement sur le long-terme auprès d’une Cheikha Soufie. D’origine norvégienne, j’ai grandi en Afrique et j’ai vécu plus de 20 ans en France.

Mon parcours professionnel est étroitement lié à mon parcours personnel et spirituel. Après un master de marketing international, j’ai ouvert un magasin de décoration intérieur. Puis j’ai crée des voyages et accompagné des groupes, j’ai embelli des maisons et des jardins et je me suis investie dans l’art, avant de commencer un long cursus d’études en art thérapie, thérapie transpersonnelle et psychocorporelle, et en danse thérapie.

Thérapeute indépendante, créatrice et animatrice d’ateliers, de stages et de retraites, j’ai aussi plaisir à travailler en équipe dans des formations et stages thérapeutiques et spirituels et à coordonner des projets culturels et artistiques.

Pendant quelques années, c’est ma quête spirituelle qui a pris tout mon temps. Cette quête m’a fait voyager, traverser des champs de mines et boire à la source d’eau claire. J’ai passé des semaines et des mois en retraite, en introspection profonde afin de goûter à mon âme. Cette quête m’a aussi demandé de tout laisser ; carrière, maison et famille, pour me retrouver face à moi-même, libre des statuts sociaux et des rôles à jouer.
En gagnant en liberté, j’ai payé le prix de la sécurité et d’une certaine appartenance. J’ai accueilli les vagues de solitude, de peur, de tristesse et de désespoir tout comme j’accueille les vagues de pardon, de gratitude, de confiance et de lâcher-prise.

Je sais que c’est la rencontre avec d’autres êtres qui me révèle au monde ; le miroir tendu pour refléter mon âme. Il y a des personnes qui sont des maîtres pour moi et je le suis pour d’autres, mais au final tout est compagnonnage. J’ai eu la chance de connaître des guides et des thérapeutes de qualité, notamment Fawzia Al Rawi qui m’accompagne toujours, par la sagesse et l’amour qui qualifient un maître.

Aujourd’hui, je me sens riche intérieurement et de plus en plus libre de partager cette richesse. Cette liberté est venue avec l’âge, certes, mais aussi par la connaissance et l’amour de soi, le fruit d’un travail intérieur profond, et par la connexion au Divin, source infinie d’amour et de beauté. Connaissance et amour étant les deux ailes de l’oiseau de la liberté, je cultive l’une autant que l’autre. La transmission et l’accompagnement s’équilibrent ainsi dans ma vie, par des temps de retraite, de silence et de solitude.

« L’humilité consiste aussi à reconnaître que n’importe quelle créature dans l’Univers est susceptible de nous enseigner ce que nous ignorons. »

Djalal ûd Din Rûmî

Contactez-moi

Inscrivez-vous à la Newsletter