Toucher la paix des profondeurs

Toucher la paix des profondeurs

Dans un monde où l’activité humaine maltraite la nature et malmène l’individu, où les crises économiques et sociales se succèdent, nous sommes tentés de parler d’effondrements. Certains les vivent aussi d’une façon personnelle par la perte d’un travail, par l’isolement ou par des problèmes de santé accrus. Du premier regard, tout de ce monde peut sembler dérisoire aujourd’hui ; absurde, illusoire, et si nous restons à la surface des choses, nous pouvons facilement perdre le sens de la vie.

D’une certaine manière, nous pouvons imaginer qu’une partie de ce monde s’effondre ; la partie illusoire justement, et que derrière cela, la vérité se dévoile. Mais de quelle vérité peut on parler aujourd’hui ? Les structures religieuses s’effondrent avec le reste, la confiance se fait rare et chacun est amené à avoir sa propre opinion. Il est si facile de se perdre dans des débats sans fin, des insultes et de répandre des « fake news », une tendance qui ne fait qu’aggraver la confusion et creuser des fossés entre nous.

Cette agitation voile notre vraie quête ; la quête de la vérité réelle qui ne se trouve ni dans les livres, ni à la télé, ni dans les réseaux sociaux, la quête de l’amour qui ne correspond que rarement à ce qu’on imagine et la quête de la paix qui ne peux commencer que par soi. En cherchant perpétuellement une vérité venant de l’extérieur et l’amour ou l’approbation de l’autre, nous restons à la périphérie de notre être et nous ne pouvons nous sentir en paix. Car en réalité, la paix réside dans nos profondeurs et sans une connexion à cet espace silencieux en nous, nos cœurs sont perturbés et déconnectés du vrai sens de la vie.

Jean-Yves Leloup nous rappelle dans son livre « Un art de vivre et d’aimer par des temps de catastrophe » qu’il y a en nous un endroit où ça va bien, où l’on est en paix. Malgré toutes sortes de vagues, de tempêtes, de tsunamis à sa surface, le fond de l’océan est tranquille, paisible et silencieux. C’est en connectant à cet endroit solide en nous que nos questions et nos certitudes s’apaisent, que nous pouvons sentir et nous abandonner à une force plus grande que nous. Quand tout bouge autour de nous, nous avons deux choix : soit de nous agiter avec le tumulte général, soit de prendre du recul en nous tournant vers l’intérieur.

Ce retournement n’est pas aisé et demande à la fois des temps de retraite et un accompagnement. Vous êtes nombreux à me témoigner ces besoins. Nos besoins portent aussi sur un environnement sain, sécurisant et nourrissant, pour le corps, l’esprit et l’âme. Et avec vous qui habitez en ville, encore plus confinés que d’habitude, je compatis avec votre manque d’espace, d’air frais, de chant d’oiseaux et de la naissance d’une saison fleurie.

Je suis moi-même en transition de Paris vers la Bretagne et en attendant de pouvoir vous accueillir dans un centre de ressourcement en création, nous avons le plaisir de vous proposer ce printemps, des séjours de retraite individuelle dans un beau lieu entouré d’une nature luxuriante. En effet, à partir du lundi 26 avril jusqu’au 6 juin 2021, nous vous invitons au cœur du Morbihan pour faire une pause, prendre du recul, vous reposer, vous ressourcer et retrouver une paix intérieure.

La retraite consiste à des temps de contemplation, de médiation et de repos rythmés par des séances d’accompagnement thérapeutique et spirituel. Nous élaborerons un programme sur mesure en fonction de vos besoins et de la durée de votre séjour. Vous serez logé dans un gîte indépendant où vos repas seront servis et où se dérouleront vos séances d’accompagnement. Nous vous conseillons de passer au minimum deux nuits, afin de bénéficier d’une réelle coupure. Pour plus d’information sur mon accompagnement en retraite individuelle, suivez ce lien.

Pour toute demande d’inscription ou d’information supplémentaire veuillez nous contacter par mail à l’adresse suivante : melaniebuonomo@yahoo.fr ou par téléphone au 06 22 74 44 37.

Avec toute mon affection, je vous souhaite de cheminer vers la paix et la complétude et de toujours tendre vers le meilleur de vous même. Que la confiance, la persévérance, la foi, le courage, la patience et la gratitude soit nos alliés durant cette épreuve collective et que nous restions solidaires et compatissants l’un envers l’autre.

Aya Annika Skattum

VOIR LE CALENDRIER